Des Questions? Appelez-nous: 514-252-3059

#TQC17 | Beaucoup de talent à Montréal et Québec

Ce sont plus de 230 joueurs de football de tous les coins du Québec qui ont pris part aux deux premiers camps d’évaluation d’Équipe Québec en vue de constituer l’équipe qui représentera la fleur de lys lors du prochain championnat national. Si les camps de Montréal et de Québec se sont avérés bien différents l’un de l’autre, une chose est certaine, l’édition 2017 d’Équipe Québec devrait être des plus compétitives pour une autre année d’affilée.


Car s’il y a quelque chose que l’on peut retenir d’Équipe Québec et qui s’avère être une constante à chaque année, c’est bien le succès que le programme dispose sur la scène nationale. En fait, au fil des 7 dernières éditions de la Football Canada Cup, le Québec s’est mérité une place à la grande finale à 6 reprises tout en montant sur la plus haute marche du podium canadien à 5 occasions.

Dans ces 5 victoires, la fleur de lys a dominé ses différents adversaires par le pointage cumulé de 132 à 45, démontrant le niveau de compétitivité du programme. Depuis bien des années, cette fierté est portée d’édition en édition, alors que chaque nouvelle équipe inscrit un chapitre différent dans la riche histoire du programme d’excellence québécois.

C’est d’ailleurs le mandat qui est confié aux entraîneurs durant les camps d’évaluation : Trouver les joueurs qui sauront représenter la fierté du programme, tout en assurant le standard élevé de combativité et de compétition qui a été établi au fil des années.

Réunissant à nouveau des visages bien connus qui n’en sont pas à leur première expérience avec l’équipe, c’est une fois de plus sous l’égide de Marco Iadeluca (OC, Carabins – Université de Montréal) qu’Équipe Québec foulera la scène nationale à Wolfville en juillet prochain. Pour l’occasion, Iadeluca sera d’ailleurs entouré offensivement de Justin Éthier (OC, Rouge & Or – Université Laval), Rémi Giguère (OL, Vert & Or, Université Sherbrooke) et Michael Harrington (WR, Stingers – Concordia University) tandis que la défensive sera encadrée par Paul Eddy St-Vilien (DC, Carabins – Université de Montréal), Marc Loranger (DL, Gaiters’ – Bishop’s University) et Olivier Turcotte-Létourneau (DB, Redmen – McGill University).

Grâce à l’aide d’entraîneurs collégiaux de tous les niveaux, tous les faits et gestes des athlètes de Montréal et de Québec ont été évalués le week-end dernier, dans le but ultime de mettre la main sur un troisième championnat de suite. Misant sur la compétition entre différentes positions, plusieurs joueurs ont impressionné grâce à des jeux spectaculaires qui ont mis la table pour l’évaluation finale à venir le 2 avril prochain.

Lors du camp de Montréal, les receveurs Jahsiah Lewis-Pennicooke (Hornets de Sun Youth), Alexandre Cavanagh (Loups de Curé Antoine-Labelle) et Youri Gauthier (Grizzlis de Boucherville) en ont mis plein la vue, réalisant de multiples attrapés durant les périodes d’opposition. Lewis-Pennicoke a laissé tout le monde sur le qui-vive lorsqu’il a mis à profit ses capacités athlétiques pour aller chercher une passe à son plus haut point, réussissant un attrapé pratiquement inespéré.

WR-Catch
Alexandre Cavanagh s’apprêtant à réaliser un attrapé difficile.

Lors du camp de Québec, Hubert Chalhoub-Plante (Commandeurs du Collège de Lévis) a bien paru à son tour. N’étant pas le plus gros joueur sur le terrain, bien au contraire, le receveur Mathieu Bernes (Blizzard du Séminaire Saint-François) a également bien fait, démontrant une attitude combative qui compensait pour son gabarit.

–> DERNIÈRE CHANCE DE VOUS INSCRIRE AU DERNIER CAMP <–

À titre de pivot, de nombreux quarts-arrières ont tenté de maximiser les opportunités qui étaient à leur portée, bien que ce ne soit pas une tâche facile avec tant de nouveaux visages. Mathieu Boudreau (Wildcats de Laurentides-Lanaudière), Marc-Antoine Allard (Patriotes de St-Stanislas), Justin Letendre-Lampron (Vandoos de Drummondville), Tristan Blais (Commandeurs du Collège Lévis), Frédéric Clements (Lynx d’Alma) et l’imposant Jérôme Rancourt (Condors de Saint-Jean-Eudes) ont semblé bien en contrôle de leurs moyens dans la majorité des situations avec lesquelles ils ont eu à composer.

PARTICIPEZ À LA DISCUSSION : Quel est votre quart-arrière préféré? Cliquez sur la photo pour participer à la discussion.

QB1

Point de vue attaque terrestre, des joueurs avec de solides gabarits ont performé tout au long du week-end. C’est d’ailleurs le cas d’Alexandre Masri Fliss (Blizzard du Séminaire Saint-François), de Matthew Kabolambi Bergeron (Vicas de Victoriaville), d’Anthony Horth (Scorpions d’Armand-Corbeil) et de John Zambito (Wildcats de Laurentides-Lanaudière) qui ont été solides à plusieurs reprises dans l’adversité.

Bien qu’il soit plus difficile d’évaluer les porteurs de ballon durant ce type de camp, alors qu’il n’y a pas de contact direct ou de simulation de jeu de boîte, les habiletés physiques de Noah Derick (Oursons de Marcel-Landry) et de Jacob Verret (Arsenal de l’Académie Saint-Louis) leur ont bien servies durant les périodes d’évaluation.

À la défensive, il faut noter la présence des deux nouvelles recrues du Cégep Vanier, Thomas O’Neill (Stallions de St-Lazare) et Constantinos Papanikolaou (Mustangs de NorthShore) à Montréal tandis qu’Antoine Pomerleau (Patriotes de Rogers-Comtois) ainsi qu’Émile Poisson (Vicas de Victoriaville) ont également bien performé sur le terrain du CNDF.

LB-TQC1
Thomas O’Neill en opposition contre les porteurs de ballon.

Sur la ligne défensive, le doublé des Estacades Samuel Fortin et Felix-Antoine Desjardins ont donné du fil à retordre aux joueurs de ligne. Combinés à l’imposant Dorian Daniel-Royal (Laser de Rochebelle), ce trio s’avérait très prometteur.

Pour ce qui est de la tertiaire, Brendon François (Spartans de Saint-Laurent), Jules Dallaire (Condors de Saint-Jean-Eudes), Vincent Deslisle (Blizzard du Séminaire Saint-François) et Brandon Bergeron (Scorpions d’Armand-Corbeil) se sont avérés très efficaces au fil d’exercices qui mettent beaucoup de stress sur leur position.

Une évaluation difficile

Si les joueurs sont bien encadrés, il va sans dire que de faire une sélection parmi près de 400 joueurs s’avère une tâche des plus ardues pour les entraîneurs, qui ont le lourd devoir de mettre sur pied l’équipe la plus compétitive qui soit.

Une expérience de choix pour les joueurs de la relève

Équipe Québec s’impose comme étant la plus haute marche à atteindre parmi toutes les organisations du programme d’excellence de Football Québec. Non seulement cette expérience permet aux joueurs de compétitionner avec des athlètes de toute la province, mais elle leur permet également de rencontrer et de vivre une expérience de coaching de niveau collégial et universitaire, les préparant ainsi au prochain stade de leur carrière footballistique.

Top Guns 2017

Mettant de l’avant plusieurs stations adéquatement installées, Éric Joly (Staxx Performance) mesure et évalue avec précision les résultats physiques de tous les participants des camps d’évaluation. Voici les joueurs qui se sont distingués pour chaque camp jusqu’à présent.

Camp de Saint-Léonard (Montréal #1)

TOPGUNS1
Tops Guns – Camp de Montréal (St-Léonard)

Saut Vertical : Sharif Ndayisenga – 35.5
Saut Horizontal : Jahsiah Lewis-Pennicoke – 114
L-Test: William Vandelac – 6,712
Pro-Agility : Thomas Moorjani-Houle – 4.27
40 verges : Felix Deslauriers – 4.72
MAXX : Yshad-Shane Benjamin & Riane Ghelghoufi

Camp de CNDF (Québec #2)

PHOTO À VENIR

Saut Vertical : Etienne Amiot – 34.1
Saut Horizontal : Jacob Gosselin – 108
L-Test: Jacob Morneau – 7,196
Pro-Agility : Jules Dallaire – 4.38
40 verges : Etienne Amiot – 4.94
MAXX : Samuel Fortin & Mathyas Giguère

About the Author

By seb / Administrator on Mar 29, 2017