Des Questions? Appelez-nous: 514-252-3059

Le Québec champion de la Coupe Canada !!

teamQuebec

par Kevin Hirschfield (collaboration spéciale)

Même s’ils tiraient de l’arrière au quatrième quart de la finale de la Coupe Football Canada, l’Équipe du Québec ne démontrait aucun signe de panique.

Leur attaque n’avait jusque-là marqué que sept points et tirait de l’arrière contre la défensive hermétique de la Saskatchewan avec un championnat en jeu.

Il y a une raison pourquoi cette province a bâti une dynastie à la Coupe Football Canada au cours de la dernière décennie.

Après que la Saskatchewan a botté un placement pour prendre les devants 8-7 avec 7:30 à faire, le Québec a respecté son plan de match. C’est à ce moment que l’attaque menée par le quart Jonathan Sénécal a finalement connu sa percée.

Une poussée de 74 verges pour le touché (la plupart de ces verges par la passe) a été couronnée par un attrapé sur une passe de 24 verges dans le coin de la zone de but du receveur Evens Passée-Coutrin avec 4:41 à faire pour placer le Québec devant pour de bon.

Ajoutez 10 autres points dans les derniers instants du match et la marque finale de 25-8 était loin de refléter l’allure de ce match. C’est un deuxième titre consécutif pour le Québec au tournoi de la Coupe Football Canada et un cinquième en six ans.

« Je suis extrêmement fier des gars », affirme l’entraîneur Marco Iadeluca. « Ces joueurs ont fait preuve de caractère, jouant avec hargne en deuxième demie dans deux matchs de suite. »

Iadeluca faisait référence à la demi-finale ou le Québec tirait de l’arrière 10-0 à la mi-temps contre l’Alberta avant de marquer 24 points sans réplique en deuxième demie pour remporter le match.

« Nous avons parlé de la solidité psychologique depuis le premier jour, pour jouer les 48 minutes chaque seconde de chaque match sans lâcher », indique l’entraîneur Marco Iadeluca. « Nous étions en retard par 10 points à la mi-temps lors du dernier match et nous sommes revenus au pointage alors nous sommes restés sûrs de pouvoir faire le travail (en finale). »

Cette remontée n’aurait pas été possible sans le jeu de Sénécal, nommée joueur offensif par excellence du tournoi. Il a conclu la rencontre avec 18 passes sur 30 tentatives pour 198 verges et deux touches. Il admet toutefois que sa passe gagnante à Passée-Coutrin n’aurait jamais dû se produire.

« Je n’ai pas lancé le bon ballon », affirme Sénécal, faisant Remarque qu’il avait d’autres gars démarqués sur le jeu, mais il a décidé de tenter sa chance vers la zone de but. « Je suis heureux d’avoir complété cette passe, c’est une réalisation de remporter ce titre de joueur par excellence pour ma province. »

En trois matchs, le quart de Mirabel a conclu la rencontre avec 564 verges de gain, sept touches contre seulement deux interceptions.

« C’est un quart qui a de l’assurance et de l’intelligence, c’est un étudiant du jeu et nous l’aimons », dit Iadeluca. « Nous pensons qu’il est un des grands quarts qui sont passés par ce programme et nous voyons une belle carrière devant lui. »

Alors que la Saskatchewan menait 2-0 après un quart, la défensive de Québec a élevé son jeu d’un cran alors que le demi défensif Randy Gibuku-Mabengo a capté une de ses deux interceptions de la soirée dans le territoire de la Saskatchewan. Sur le jeu suivant, Sénécal a trouvé le petit Carl Chabot au centre pour un touché de 35 verges et placer le Québec devant 7 à 2.

Les deux défensives ont fermé le jeu après cela et la Saskatchewan a botté des placements au deuxième, puis au quatrième quart pour prendre les devants par un point.

 

La passe captée de Passée-Coutrin dans le coin de la zone de but est un moment qu’il et le reste de l’équipe n’oublieront jamais.

 

« Je devais réaliser un jeu pour l’équipe, pour ma famille et pour tous ceux qui m’attendent à la maison », affirme Passée-Coutrin, membre de l’équipe championne de 2015. « Il y a trois semaines que nous pratiquons pour ce moment. Nous avions besoin de la médaille d’or et de rentrer à la maison avec cet autre titre à notre palmarès. »

 

Il affirme que la victoire de l’an dernier était aussi spéciale du fait que le tournoi était présenté à la maison. Cette conquête n’est pas trop mal non plus.

 

« C’est très spécial de gagner deux années de suite. C’est fou. C’est épique! »

 

Le secondeur Ryder Varga de la Saskatchewan a été nommé Joueur défensif par excellence du tournoi après avoir amassé 10 plaqués, deux plaques infligeant des partes et un touché de sûreté. Le joueur de ligne défensive Griffin Barrett a aussi été solide au cours du tournoi avec cinq sacs du quart, notamment deux en finale.

 

Il s’agit d’un troisième podium de suite pour la Saskatchewan au tournoi de la Coupe Football Canada, après une médaille de bronze en 2015 et une médaille d’argent en 2014.

 

L’édition 2017 du tournoi sera présentée en Nouvelle-Écosse.

About the Author

By seb / Administrator, bbp_keymaster on Juil 16, 2016

Aller à la barre d’outils