Des Questions? Appelez-nous: 514-252-3059

#5 Montréal-Métro 28 vs QBFL 32

Détails

Date Temps Compétition Saison
9 juillet, 2017 10:00 10:00 Coupe Spalding U17 2017

Récapitulatif

Comme premier affrontement de la catégorie MU17, c’est à une rencontre entre les deux équipes représentant les ligues civiles du Québec à laquelle nous avions droit. Si le football civil québécois est maintenant divisé en deux ligues distinctes, on sentait un enjeu ultime bien plus grand teinter ce duel, au grand plaisir des amateurs présents en masse.


Champions en titre du tournoi, la QBFL espérait entamer son parcours 2017 en force. Non seulement voulaient-ils revenir au sommet, mais de gagner avec aplomb avec près de la moitié moins d’équipes allait certainement envoyer un message fort au monde footballistique québécois.

C’est ainsi sans surprise que la troupe de Stéphane Nadon était fin prête à briller tôt dans la rencontre. Avec un puissant front offensif, plusieurs belles courses consécutives de la QBFL ont permis au quart Ralph Najm (#7 – Laurentides-Lanaudière) de repérer le sensationnel receveur Nicolas Cenacle (#72 – Greenfield Park) qui a brisé les chevilles de la tertiaire adverse en filant sur 59 verges pour le majeur.

À leur toute première séquence offensive, Montréal-Métro a dû composer avec l’actif front défensif de la QBFL. Multipliant la pression sur Jérémie Zadra (#15 – St-Bruno), les bleus ont rapidement été en mesure de forcer l’adversaire à concéder un touché de sureté.

La QBFL fermait le premier quart avec une avance de 2 possessions, 9-0.

Si les entraîneurs aiment voir leurs équipes amorcer une rencontre avec le couteau entre les dents, voir leur équipe devenir trop confortable peut s’avérer être un véritable cauchemar. Comme de fait, la LFMM a montré toute sa résilience quelques jeux plus tard.

Profondément enclavés dans leur zone des buts, un cafouillage offensif sur la remise a forcé le pivot bleu à improviser, décision qui s’est avérée coûteuse lorsqu’un échappé du ballon a été recouvert par Ashton Miller-Melançon (#32 – Lakeshore) pour le majeur. Montréal-Métro inscrivait ainsi les premiers points de sa jeune histoire à la Coupe Spalding, sur un touché défensif! Dès ce moment, nous avons senti le momentum changer de côté sur le terrain, soutenu par une foule partisane des plus actives.

Reprenant là où ils avaient laissé quelques instants plus tôt, la défensive a rapidement limité les gains de la QBFL pour redonner le ballon à l’unité de Zadra. Inspiré par la fougue de sa défense, c’est le pivot lui-même qui a donné une première avance aux siens. Sur un jeu improvisé suite à une erreur sur la remise, le versatile pivot a réussi à échapper à la pression bleue pour gagner un important premier essai pour son équipe. La séquence lui permettait de rejoindre l’excellent receveur Tiemoko Sanogo (#10 – La Prairie) qui s’est illustré en allongeant les bras pour saisir un ballon contesté à la limite de la zone des buts. Montréal-Métro prenait les devants 13-9.

Piqués, les champions ont été en mesure de présenter une solide séquence offensive dès les reprises des hostilités. Traversant le terrain au complet, notamment grâce à plusieurs gros attrapés du receveur Aniiah Harris-Rowe (#6 – Lasalle) qui a clairement gagné la confiance de Najm. Néanmoins, la défensive LFMM s’est une fois de plus signalée en reprenant possession du ballon sur un échappé de la QBFL à quelques verges de la terre promise. La séquence aura toutefois permis à la QBFL de marquer 2 points sur un touché de sureté accordé par l’adversaire.

Malgré tout, l’unité défensive était motivée à casser les aspirations des champions, eux qui ont une fois de plus forcé un revirement lors du retour de l’offensive QBFL sur le terrain. Motivés à enfoncer le dernier clou dans le cercueil qui allait clore la demie, le coordonnateur-offensif Frédéric Malette a joué d’audace en appelant un jeu truqué, lorsque le pivot Zadra a rejoint le receveur Tristan Rinaldis (#12 – Boucherville) qui a par la suite profité de sa position pour lancer une bombe à Sanogo. LFMM montrait les dents, et retraitait au vestiaire avec une avance de 20-11.

Ayant connu beaucoup de succès par le passé, il fallait s’attendre à ce que les hommes de Stéphane Nadon procèdent à quelques ajustements au retour de la pause. Solides défensivement, la QBFL n’a rien concédé à l’adversaire tôt au 3e quart.

Avec la confiance qui habite les formations championnes, la QBFL était motivée à revenir de l’arrière et ainsi mettre un terme à la fête LFMM. Sur une remise douteuse, la quart Najm – Ou devrait-on l’appeler Houdini Najm – balayé le terrain d’un bout à l’autre en cassant un à un les angles de poursuite des défenseurs pour finalement rejoindre Cenacle à la porte des buts. Un jeu aussi spectaculaire ne pouvait pas se conclure autrement que par un majeur, chose qui s’est concrétisée quelques jeux plus tard sur une course du porteur Sunny Letourneau (#28 – Northshore).

Tel une marée, le momentum revenait du côté gauche des estrades. Et cette marée a frappé de plein fouet LFMM lorsque la QBFL a repris le ballon sur un botté court. Tirant de l’arrière par seulement 2 points, les champions en titre semblaient enfin dans leur élément. Suite à un placement raté, l’écart n’était alors que d’un point à la fin du 3e quart.

Dans l’engagement final, la QBFL a pu profiter d’une solide course de l’imposant porteur Marcus Dove-Russo, qui a éclipsé tout le monde pour un touché de 56 verges. Les favoris reprenaient une avance provisoire de 5 points suite au converti raté.

Provisoire, puisque Montréal-Métro n’avait pas dit son dernier mot. En fait, à la conquête du terrain, les hommes de Jason Curotte ont joué gros sur un 4e essai et les buts, lorsque le quart Tristan Rinaldis est venu redonner l’avance aux siens. Réussissant son converti de 2 points sur une passe au brillant Sanogo, une possession séparait les deux équipes alors que la marque était 28-25.  Toute une rencontre pour ouvrir le tournoi!

À quelques minutes de la fin, les champions y allaient d’un effort ultime pour revenir au sommet du tournoi. Sur une passe de Najm pour frapper le coup de circuit, Vincent Boyer (#2) est venu couper la passe pour redonner le ballon aux siens avec quelques minutes à jouer dans la rencontre. Si la foule était survoltée, Montréal-Métro aurait à composer avec une difficile position sur le terrain puisque le ballon a été placé tout juste à la ligne de 1. Contre un front défensif aussi puissant que celui de la QBFL, la tâche n’allait pas être facile.

En 3e essai, espérant sortir les siens du fond de sa zone face à la menace constante adverse, le pivot Rinaldis a tenté de rejoindre l’un de ses receveurs sur une longue passe du côté court du terrain. Se battant pour le ballon, c’est dans un jeu qui aurait certainement nécessité une reprise vidéo afin de départager qui du receveur ou du défenseur avait contrôle du ballon. Décision difficile pour l’arbitre car l’action s’est déroulée à vitesse grand V, mais c’est finalement Bradly Parent (#12 – NorthShore) qui avait contrôle du ballon ovale. QBFL était de retour avec quelques secondes à faire au match.

Les champions trouvent des façons de gagner. C’est ce que la QBFL s’est empressée de faire, lorsque le porteur Étienne Barrière (#22 – Étienne Barrière) a fermé les livres de la rencontre en profitant de la force de sa ligne offensive pour briser la zone de buts adverse.

C’est ainsi directement sur la ligne d’arrivée que la QBFL ouvre son tournoi avec une superbe victoire de 32-28, chaudement disputée aux mains des autres représentants du civil québécois.

Mention spéciale aux deux équipes qui nous ont présenté du football de grande qualité en ouverture de la catégorie MU17.

Montréal-Métro > #44 – Jérémy Mercier (Vicas de Victoriaville) QBFL > #72 Nicolas Cenacle (Greenfield Park Packers)

Résultats

Équipe1234TRésultat
Montréal-Métro MU170200828Défaite
QBFL MU179281332Victoire

About the Author

By seb / Administrator on Juil 09, 2017