Des Questions? Appelez-nous: 514-252-3059

#18 ARFLLL 18 vs New-Brunswick 20

Détails

Date Temps Compétition Saison
15 juillet, 2017 13:00 13:00 Coupe Spalding U15 2017

Récapitulatif

Après avoir ouvert le tournoi avec un faux pas, la finale B opposait deux équipes qui espéraient rester parfaits jusqu’à la fin. D’un côté, Laval-Laurentides-Lanaudière voulait montrer ce dont ils étaient capables tandis que le Nouveau-Brunswick était motivé à surprendre à nouveau les équipes locales. Un excellent duel en perspective.


Démontrant à quel point ils étaient prêts à tout pour terminer au sommet de cette rencontre, la Rive-Nord a rapidement montré ses couleurs, réalisant un jeu truqué à leur toute première possession offensive. Si la manœuvre leur donnait une précieuse visite en territoire ennemi, un placement complètement raté est venu mettre un terme à la menace.

Jouant du solide football défensif de part et d’autre, les deux équipes ont tout donné pour limiter les gains adverses, ce qui a donné lieu à de superbes jeux individuels. En début de rencontre, un important sac du quart de Wylliam Lefrançois (#99 – Deux-Montagnes) refoulait les visiteurs profondément dans leur propre zone.

Quelques jeux plus tard, c’est Dominick Godreau (#97 – Nouveau-Brunswick) qui se distinguait en coupant un balayage adverse pour une perte de 7 verges.  Le message était passé.

C’est même la défensive de Laval-Laurentides-Lanaudière qui a ouvert la marque, suite à un superbe effort qui a enclavé l’ennemi profondément de son côté. Face à une telle menace, les visiteurs n’ont eu d’autre choix que de concéder un touché de sureté.

Ce ne fût cependant que partie remise, puisque le Nouveau-Brunswick est revenu en force quelques jeux plus tard, propulsés par une méthodique course de leur quart-arrière, Christopher Kelly (#12) qui s’amenait en zone payante. C’est l’excellent Caulin ODonnell (#27) qui donnait finalement une avance aux Néo-Brunswickois.

La frappe a été rapide… et double. En effet, quelques instants plus tard, c’est en profitant d’un cafouillage sur un dégagement de LLL que les représentants de l’Atlantique ont fait bien mal à leur adversaire. Qui d’autre qu’ODonnell (#27)? Le jeune porteur, qui a été sensationnel depuis le début du tournoi, renvoyait tout le monde au vestiaire avec une avance sur la Rive-Nord de 12 points.

Motivant ses troupes à la mi-temps, Patrick Hachey espérait voir son équipe sortir de la plus brillante des façons, à l’image de leur dernière performance contre la NCAFA. Son souhait fût partiellement exaucé, puisque le bleu et or a très bien paru à sa première séquence offensive, monnayant les jambes de leur quart-arrière qui a échappé à un sac certain pour amener les siens à quelques verges de la zone des buts. Malheureusement pour eux, 4 essais ne suffirent pas pour réduire leur écart, alors que les gros bonhommes du Nouveau-Brunswick ont posé beaucoup de problèmes à la ligne offensive de la Rive-Nord.

Tout comme ce fût le cas pendant ce tournoi, c’est une défensive fière qui a cependant pris le terrain afin d’arrêter la vague néo-brunswickoise, les forçant même à un autre touché de sureté.

Cependant, c’est avec la force d’un tsunami que les visiteurs ont amorcé leur séquence défensive, interceptant l’attaque de Laval-Laurentides-Lanaudière pour un majeur de 35 verges. Sur le jeu, le jeune Delbert Smith (#75) a montré toute sa vision du jeu en volant littéralement le ballon à l’adversaire. Le Nouveau-Brunswick était aux commandes, et rien ne pourrait arrêter leur élan, à moins que…

Se battant jusqu’à la fin, la troupe du Nord a permis aux siens de revenir progressivement dans la rencontre. Prenant le match pour acquis, le Nouveau-Brunswick s’est ainsi fait prendre au piège laurentien, notamment sur un jeu ou le solide Zack Marier (#44 – Armand-Corbeil) a fait perdre le ballon à l’adversaire sur un blitz en plein centre. La séquence redonnait une IMPORTANTE possession aux joueurs de Patrick Hachey, qui ont répondu présent. Profitant de l’indiscipline des bourgognes, c’est Shawn Grenier (#18 – Curé Antoine Labelle) qui a filé sur 5 verges pour le touché. La Rive-Nord n’était qu’à une possession de l’adversaire.

Quelques jeux plus tard, c’est encore une fois Zack Marier qui a donné du souffle aux siens, recouvrant un ballon échappé de Christopher Kelly (#12) qui aurait très bien pu briser les reins du Nouveau-Brunswick considérant la position en or qu’elle proférait à la troupe dorée. Deux temps, trois mouvements et Nelson Gomes-Victor (#28 – Deux-Montagnes) fracassait la zone des buts pourpre.

Avec 2 points d’écart à quelques secondes de la fin, un converti pour deux allait certainement changer l’issue de la rencontre, qu’elle soit positive ou non pour les athlètes de Laval-Laurentides-Lanaudière. Malheureusement pour eux, c’est la dernière option qui fût de mise.

S’il restait toujours du temps au tableau pour espérer une victoire, le Nouveau-Brunswick a fait ce qu’il fallait pour limiter les possibilités de retour, signant une victoire bien méritée de 20 à 18.

Le Nouveau-Brunswick est ainsi champion de la division 2 du tournoi MU-15!

Laval-Laurentides-Lanaudière > #52 Cameron Brunet (Letendre) Nouveau-Brunswick > #12 Christopher Kelly

Résultats

ÉquipeTRésultat
Laval-Laurentides-Lanaudières ARFLL MU1518Défaite
New Brunswick MU1520Victoire

About the Author

By seb / Administrator on Juil 15, 2017