Des Questions? Appelez-nous: 514-252-3059

#24 – QBFL 16 vs LLL 43

Détails

Date Temps League Saison
15 juillet, 2018 19:00 19:00 Coupe Spalding U17 2018

Récapitulatif

Avec 2 victoires consécutives en finale du tournoi estival de la Coupe Spalding, les Élites de la QBFL ne partaient pas favoris pour rien. C’est qu’en cumulant leurs dernières participations sur la grande scène, ils avaient dominé leurs adversaires par la marque de 83 à 34… Malgré tout, les Prédateurs pouvaient se réjouir d’avoir été la dernière équipe à surprendre le civil, eux qui sont venus gâcher les aspirations de la QBFL en 2015.

Il faut se le dire, y a-t-il un meilleur sentiment au football que de se sentir négligé? Quand toute la planète vous place comme vaincu avant même que vous ayez eu votre mot à dire? C’est un peu le sentiment qui nous animait qu’en on voyait la troupe de Laval-Laurentides-Lanaudière. Non pas que les Prédateurs étaient moins talentueux. Ils étaient simplement sortis moins forts depuis le début du tournoi et leurs victoires s’étaient avérées disons… moins convaincantes.

Mais quand le premier coup de sifflet se fait entendre dans un match aussi important qu’une finale, que reste-t-il de ces suppositions? Pas grand chose, ne serait-ce que la motivation nécessaire aux Prédateurs de faire taire ceux qui n’ont pas daigner croire en eux.

Même si les deux équipes se sont livrées un combat très serré dans les premières minutes de la rencontre, les favoris ont pu faire honneur à leur réputation rapidement lorsque le quart-arrière Eloa Latendresse-Régimbald (#5 – Hornets de Sun Youth) a lui-même porté le ballon en terre promise pour le majeur. Si ce scénario était le plus attendu en début de rencontre, l’intrigue en a pris beaucoup par surprise par la suite.

Pour voir toutes les photos du match, visitez le site de James Hajjar ici.

C’est que Laval-Laurentides-Lanaudière ont été en mesure de répliquer immédiatement sur une passe de 80 verges de Michael Vincenzo Caparelli (#11 – Panthers de Laval Academy) à Cédric Maurice (#12 – Empereurs du Collège Letendre). Sur le jeu, le receveur a montré à quel point il était dynamique avec une extraordinaire vision du jeu lorsqu’il a virevolté dans tous les coins du terrain pour berner la QBFL.

Si ce jeu était incroyable, il donnait aux Prédateurs un élément essentiel au football : la confiance. Portés par les exploits de l’attaque, la défensive a continué de donner du fil à retordre à la QBFL, eux qui n’ont pas été en mesure d’instaurer le tempo qui leur avait été si précieux en ouverture de match. Suivant quelques passes incomplètes, LLL reprenait.

Et ils reprenaient là où ils avaient laissé lors de leur premier majeur, car Caparelli a une fois de plus frappé une bombe, à Paul-André Mumba (#18 – Patriotes de St-Stanislas) cette fois, sur 92 verges pour prendre une première avance dans la rencontre. Surprenant? Attendez, la séquence des bombes n’était pas terminée…

C’est que la QBFL a décidé de leur rendre la pareille quelques instants plus tard, sur une passe de 85 verges de Latendresse-Régimbald à Marc-Antoine Deslauriers (#10 – Hornets de Sun Youth) pour retraiter au vestiaire avec une avance d’un maigre point. Serré vous dites?

Sauf qu’au 3e quart, les choses ont pris une tournure plutôt inattendue de tous. Prenant 3 :40 au tableau indicateur lors d’une séquence bien soutenue, Caparelli lançait une bagatelle d’offensives à ses receveurs pour compléter une belle manœuvre à Cédric Maurice une fois de plus, portant la marque à 21-0 suivant la transformation de 2 points.

Ébranlée, la QBFL n’a rien été en mesure de faire contre les ajustements défensifs de la Rive-Nord, qui sont arrivés avec un solide plan de match. Notons l’effort au passage de Thomas Dussault (#32 – Empereurs du Collège Letendre) qui a réussi, tenez-vous bien, 8 plaqués dans cette finale…

Et si seulement le jeune prodige ne s’en tenait qu’aux plaqués…

C’est que l’Empereur interceptait une passe quelques secondes plus tard pour le touché… Et oui, en quelques instants seulement, la QBFL était dans les câbles…

Et RIEN pour les aider, quand il a à nouveau coupé une tentative de passe adverse pour la ramener pour UN AUTRE touché… Sur la séquence, la quart Eloa Latendresse-Régimbald a semblé vouloir mettre toute la gomme afin de rejoindre le tracé en crochet d’Aniiah Harris-Rowe… mais dans un effort qui défie beaucoup de lois physiques, Dussault a été en mesure de maîtriser ce ballon comme si de rien n’était pour ensuite prendre ses jambes à son cou et faire 34-16 pour les siens.

Pour voir toutes les photos du match, visitez le site de James Hajjar ici.

Habitués aux rencontres où ils étaient solidement en contrôle, la QBFL se trouvait à présent en zone inconnue, face à un retard plus grand que tout ce qu’ils avaient dû surmonter au fil des années.

Effet boule de neige? Les Prédateurs ne se sont pas empêchés d’ajouter d’autres points en fin de rencontre, histoire de s’assurer que l’adversaire, aussi puissant soit-il, ne puisse pas exploiter la moindre brèche de survie dans un match aussi brillamment disputé.

C’est ainsi que Laval-Laurentides-Lanaudière surprend À NOUVEAU la QBFL, une 2e fois en 4 ans, par la marque de 43-16.

Dans la défaite, notons l’effort défensif du marteau Nikolas St-Louis-Taylor (#32 – Stallions de St-Lazare) qui a réalisé 5 plaqués, dont 4 pour perte et un sac du quart.

Du côté des prédateurs, quelle prestation de Michael Vincenzo Caparelli, qui a fini la journée avec 249 verges de gain et 3 touchés… Ses receveurs Zachary Long (#19 – Loups de Curé Antoine-Labelle), Cédric Maurice et Paul-André Mumba ont combiné 8 attrapés pour 297 verges… incroyable! (Notez que les sacs sont déduites du total de verges du quart-arrière)

Ayant joué au chat et à la souris au fil des années, les Prédateurs et la QBFL incarnent-ils la plus grande rivalité du tournoi de la Coupe Spalding? Difficile de dire non!

Bravo aux deux équipes pour leur parcours à la Coupe Spalding 2018!

Quelques souvenirs

Résultats

ÉquipeTRésultat
QBFL MU1716Défaite
Laval-Laurentides-Lanaudières MU1743Victoire

About the Author

By seb / Administrator, bbp_keymaster on Juil 15, 2018

Aller à la barre d’outils