Des Questions? Appelez-nous: 514-252-3059

MU15 | Une grande finale aux couleurs du civil à la Coupe Spalding

La grande finale de la Coupe Spalding nous donnait deux certitudes : qu’il allait y avoir un nouveau champion cette année et qu’une équipe civile allait être championne. Pour le reste, tout allait se décider sur le terrain et que demander de mieux qu’une finale entre ces deux équipes alors que la rivalité entre les deux circuits est à son sommet.


 Commençant le match en force, la troupe de Montréal-Métro a joué gros en tentent un botté court dès l’ouverture de la rencontre. Même si le jeu a échoué, c’est une défensive solide qui a été en mesure de limiter les dégâts par la suite. Tellement que la LFMM a pu riposter en quelques instants seulement. En effet, c’est sur une très longue séquence, qui a drainé toutes les ressources défensives, que les blancs se sont amenés à la porte des buts averses suite à une interférence sur l’un de leurs receveurs. Malgré un puissant front défensif, l’équipe n’eut aucune difficulté à fracasser la zone des buts un jeu plus tard sur une faufilade d’une verge de Louis-Félix Leblanc (#11 – La Prairie).

Jouant d’audace à nouveau, c’est encore un botté court qui attendait les Monstars, eux qui ont failli à la tâche cette fois. Propulsés par une force invisible, les joueurs de la LFMM ont non seulement repris possession, mais ils ont frappé sur une passe de 13 verges de Leblanc à Duquette (#2 – La Prairie) par la suite.

Ayant connu beaucoup de succès par le passé à ce tournoi, les Monstars espéraient revenir rapidement dans la rencontre, afin d’éviter que la LFMM gonfle son impressionnante avance. C’est le porteur Mike Philipps (#21 – Chateauguay) qui a réveillé les siens, sur une superbe course en plein centre où il a brisé tous les angles de poursuite pour amener les siens à quelques verges de la porte des buts. Son coéquipier Ennio Ridolfi (#33 – St-Léonard) complétait la manœuvre pour faire 14-7.

Dès le 3e engagement, les hommes d’Éric St-Hilaire ont construit sur la première demie, avec un Louis-Félix en très grande forme. Le jeune pivot s’est avéré un diable de tous les instants pour la défensive bleue qui a tout tenté pour le freiner. Malheureusement pour eux, c’est à presque toutes les occasions que le #11 exploitait les brèches adverses, aussi petites soient-elles.

À la fin du 4e quart, le joueur étoile en était à 115 verges au sol, 135 par la passe et 5 touchés. Petite soirée au boulot vous dites?

Après avoir perdu en grande finale au fil des 2 dernières éditions de la Coupe Spalding, c’est finalement la troupe LFMM 2017 qui sera couronnée championne, elle qui a brillamment gagné par la marque de 34-14.

Félicitations à toutes les équipes pour un tournoi 2017 exceptionnel et n’oubliez pas de suivre notre page Facebook et notre site web au fil des prochains jours alors que l’équipe d’étoiles du tournoi sera dévoilée.

JOUEURS PAR EXCELLENCE DE LA RENCONTRE

Monstars > #56 Jacob Demers-Watson (Lasalle)
Montréal-Métro > #11 Louis-Felix Leblanc (La Prairie)

About the Author

By footballquebec / Administrator on Juil 15, 2017