Des Questions? Appelez-nous: 514-252-3059

[MU15] 4 ans plus tard, les Monstars sont de retour au sommet

Ayant un historique bien connu à la Coupe Spalding, les dernières années ont été plus difficiles du côté de la MRFL, eux qui ont trébuchés à un certain point à chacune des campagnes depuis 2014. Mais avec une formation assoiffée de succès cette année, ce sont des monstres inspirés qui ont mérité leur place au sommet du tournoi provincial estival que l’on croisait samedi dernier en grande finale.

Présentant une formation bourrée d’athlètes à toutes les positions, les Monstars s’imposaient une fois de plus comme l’une des équipes favorites dans ce tournoi. À leurs deux premiers matchs cette année, c’était une impressionnante moyenne de 32 points qui les distinguait du reste. Malgré les quelques questions qui pouvaient subsister concernant la défensive, la MRFL avait de quoi faire peur au reste du monde MU15.

L’adversaire, bien que peu nombreux, avait lui aussi été très impressionnant depuis le début du tournoi. En effet, les Élites de Québec-Mauricie-Saguenay s’étaient tirés d’affaire à la dernière minute lors de leur premier duel et jouaient du football très inspiré depuis. Malgré tout, ils se présentaient au dernier stage de la Coupe Spalding 2018 en tant que négligés face à une équipe très complète.

Mais, comme ce fût le cas dans le duel entre David et Goliath, il ne faut jamais prendre un négligé pour vaincu et samedi dernier en a une fois de plus été une autre belle démonstration.

Pour voir toutes les photos du match, visitez le site de James Hajjar ici.

Dès les premiers instants de la rencontre, une interception d’Émile Allard (#44 – Corsaires de Ponte-Lévy) a semé le chaos au stade Hébert, lorsque le secondeur a pris ses jambes à son cou pour retourner le précieux sur 39 verges pour un majeur. Goliath venait de recevoir une fronde en plein visage.

Comme ci ce n’était pas assez, l’unité défensive de la Capitale Nationale est venue forcer un revirement toute suite après la séquence, lorsque l’excellent Étienne Delisle (#54 – Séminaire St-François) a eu le numéro du dominant porteur de la MRFL Quintin Sargeant (#22 – Chateauguay Raiders). Bien que la séquence ne se soit pas traduite sur le tableau indicateur, elle a eu pour effet d’installer des craintes dans la tête du monstre.

Incisifs, c’est le quart-arrière Eliot Bergeron (#12 – Corsaires de Pointe-Lévy) qui envoyait une deuxième charge quelques minutes plus tard, quand il rejoignait successivement Tristan Rioux (#6 – Séminaire St-François) et Raphael St-Hilaire (#80 – Athlétiques de l’Ancienne-Lorette) pour le majeur. 12-0 pour Québec-Mauricie-Saguenay.

Même s’ils avaient connu de l’adversité depuis le début du tournoi, les Élites mettaient clairement les Monstars dans des eaux troubles inexplorées à ce jour pour la formation de Jesse Blizzard. Mais comme l’adage le dit si bien, on reconnait les champions dans l’adversité.

Et c’est comme des champions que les représentants du civil ont abordé le reste de la rencontre. Revenant à leur identité, c’est un porteur de ballon (Sargeant) qui avait retrouvé sa confiance qui a mis la table pour qu’Eli Hall (#13 – Hornets de Sun Youth) ouvre la marque du côté de la MRFL. Avec 8 courses pour 76 verges au premier quart, les Monstars reprenaient leurs sens.

Tellement, qu’ils retraitaient au vestiaire avec une avance de 21-13 quelques instants plus tard. À quel point le vent peut-il changer de côté en si peu de temps?

Habiles à garder l’écart serré dans cette rencontre, les formations se sont livrées tout un combat final au dernier quart. En effet, les deux équipes se sont vues inscrire respectivement un placement et deux touchés sur des séquences consécutives, qui plaçaient les Monstars en contrôle du match 31-21 avec quelques minutes à jouer.

Pour voir toutes les photos du match, visitez le site de James Hajjar ici.

Prouvant une fois de plus leur caractère, Q.M.S. n’a jamais abandonné, y allant même d’un ultime effort très physique dans les derniers instants pour que Gabriel Milot (#1 – Séminaire St-François) fige le tableau indicateur à 31-28.

Plus difficile que certains l’auraient prévu, mais tout un exploit pour les monstres de la MRFL qui sont à nouveau champions provinciaux du niveau MU15, une première en 4 ans! Félicitations à l’entraîneur Jesse Blizzard et son équipe d’entraîneur pour cet exploit.

Du côté des Élites Q.M.S., il serait bien mal placé pour nous de passer sous silence le travail incroyable que Bruno Lapointe et son équipe ont accompli tout au long du tournoi. Perdant 8-2 avec quelques minutes à jouer à leur premier match, c’est une équipe qui a réussi à travailler fort de rencontre en rencontre pour faire son chemin en grande finale, ébranlant même l’adversaire malgré les limitations de leur alignement.

Avec un jeune quart-arrière, les Élites ont pu livrer d’hallucinantes statistiques offensives avec 596 verges par la passe durant le tournoi. À ce jeune âge, de produire 3 receveurs avec plus de 150 verges aériennes est admirable. Mention spéciale à la force de caractère et l’esprit d’équipe qui les animaient et qui leur a permis de nous livrer une très belle finale MU15.

Tant qu’à faire des éloges, prenons quelques minutes pour parler de Mia Mailhot (#1 – Chateauguay Raiders), une très belle trouvaille dans ce tournoi. Loin de nous l’idée de paraître sexistes, mais on s’entend pour dire que le football est généralement joué par une grande majorité de garçons.

Il n’est pas rare de voir des athlètes de sexe féminin partager les terrains de football du Québec à des niveaux amateurs, mais notons l’incroyable exploit de Mia Mailhot à la Coupe Spalding, qui a non-seulement réussi à se tailler une place parmi les champions du tournoi, mais s’est également imposée comme un élément essentiel de leur défensive, finissant même 3e au niveau des plaqués réussis pour la MRFL … Tout cela, sans en avoir enregistré 1 seul au premier match des Monstars… Impressionnant non?

Il est toujours plaisant de voir de belles histoires de la sortent éclore sur la scène provinciale dans des événements qui célèbrent le sport que nous chérissons tous autant.

Merci d’avoir été des nôtres tout au long de la Coupe Spalding 2018!

Quelques souvenirs

About the Author

By seb / Administrator, bbp_keymaster on Juil 17, 2018

Aller à la barre d’outils